Bradley Beal sera-t-il toujours un Wizard à la fin de la saison ?

Posted on
Illustration par Enzo

Ces dernières semaines, de nombreuses rumeurs émergent sur un futur départ de Bradley Beal. Ce dernier semble plutôt enclin à quitter la capitale… Que va donc faire le management de Washington ?

Une superbe saison individuelle lors d’une saison collective décevante

L’année dernière fût une saison vraiment compliquée du côté des Wizards. Sans John Wall qui a manqué 50 matchs, les Wizards sont parvenus à terminer la saison avec un bilan de 32 victoires pour 50 défaites. En plus de cela, Otto Porter a quitté les Wizards dans un échange à la mi-saison. Bref, Beal s’est retrouvé bien seul cette saison et a réalisé sa meilleure saison en carrière avec 25,6 points, 5,5 rebonds et 5 assists de moyenne. Cela lui a valu une nouvelle nomination au All-Star Game. Il s’est surtout réellement affirmer comme un leader, étant exemplaire tout le long de la saison, malgré les résultats.

Une saison sans réelles attentes

Cette saison, les Wizards n’ont pas de réels objectifs. John Wall est toujours blessé et bloque les finances de Washington… Hormis Bradley Beal, il n’est pas évident de trouver un joueur ayant le niveau pour être titulaire d’une équipe NBA. Peut-être que Thomas Bryant va continuer sur sa lancée et aura un niveau décent pour être titulaire à l’intérieur. Sinon ce n’est pas pour être dur avec les Ish Smith, Davis Bertans, C.J Miles, mais ce sont “seulement” de très bons joueurs de complément. IT est de nouveau blessé et c’est très peu probable de le voir rejouer à un très bon niveau. Bref, il semble que les Wizards sauf surprises vont arriver dans les dernières places de l’Est. Alors probablement pas dernier (merci les Hornets), mais ils ne termineront probablement pas au-delà de la onzième place.

Et Bradley Beal dans tout ça ?

L’arrière s’apprête à disputer sa huitième saison à Washington. Ses pépins physiques de début de carrière semblent désormais loin (Beal n’a manqué que 5 matchs en 3 ans) et il va pouvoir bientôt rentrer dans son prime. Même si ses problèmes avec John Wall ont l’air d’être réglé, il est probable que Beal veuille rejoindre une équipe visant plus haut pour le bien de sa carrière. On sait que le Heat qui a récemment fait venir Jimmy Butler garde un œil sur le All-Star. En plus son contrat n’est pas inintéressant, puisque Beal ne sera agent-libre qu’en 2021. Les Wizards semblent vouloir conserver leur arrière et lui ont même déjà proposé une prolongation. Prolongation qu’il n’a pas refusé, mais qu’il n’a pas considéré non plus. Cela peut sembler inquiétant pour Washington, mais pour le moment Tommy Sheppard veut conserver son joueur.

Et si Beal est échangé, qui peut le faire venir ?

On a déjà vu de nombreux joueurs voulant partir et leur GM céder n’ayant plus vraiment le choix. Difficile de dire si c’est le futur scénario, mais on peut déjà regarder qui est capable de faire un trade afin de récupérer l’arrière de Washington. On les a déjà mentionnés mais Riley et le Heat semblent les favoris. Déjà il semblerait que l’idée de rejoindre Miami plairait à Beal. Le Heat possède encore quelques assets et va tout faire pour pouvoir ajouter un second All-Star à son effectif. Bradley Beal serait un super apport à cet effectif. Après il faut voir ce que le Heat peut lâcher car Washington sera gourmand même s’ils acceptent de lâcher leur joueur… On peut aussi imaginer que les Wolves veulent aussi se renforcer pour rassurer KAT. On aura sûrement les Celtics et les Knicks à l’affût. Le premier cherchant toujours à se renforcer, le second voulant avoir (enfin) un All-Star.

Malgré le fait que Bradley Beal ait juré fidélité aux Wizards en février, ce dernier veut peut-être quitter la capitale afin de rejoindre un contender. Il a jusqu’au 21 octobre pour accepter la prolongation offerte. Sinon il va falloir que Tommy Sheppard accepte de lâcher son joueur et qu’une grosse offre arrive. Attention au Heat et Pat Riley qui veulent redevenir un réel contender à l’Est.

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.