The Wheelchair Game

Posted on
Illustration par Flo

Finales 2008. Game 1. Une fois de plus, les Lakers et les Celtics se retrouvent pour le titre suprême. D’un côté Kobe accompagné par Pau Gasol ou encore Lamar Odom et Derek Fisher. De l’autre le trio Allen, Garnett mené par Paul The Truth Pierce. Retour sur le Game 1 de ces finales 2008.

Contexte

Depuis Larry, les temps n’ont pas été faciles pour les fans bostoniens. Cependant lors de la saison 2007-2008, la franchise arrive à former un big three de grande qualité en ramenant un Kevin Garnett fatigué d’être mal entouré dans le Minnesota, ainsi que Ray Allen, déjà shooter d’exception. Après une très bonne saison régulière avec un bilan de 66-16, les deux premiers tours n’ont pas été faciles avec des séries accrochées, d’abord contre Altanta puis Cleveland. Quant à eux, les Lakers, qui sortent d’une grosse saison, avec l’arrivée de Pau Gasol ont eu peu de difficultés à arriver en finale, ce qui promet aux fans une très belle confrontation.

The Wheelchair Game

La série commence à Boston dans un TD Garden en feu. Le match est serré mais en milieu de troisième quart-temps, sur un shoot de Kobe, Paul Pierce tombe au sol les mains sur le genou. Immense silence dans la salle. Immense silence sur le banc bostonien. Une blessure de la star locale rendrait les chances de titre presque nulle. Le joueur est d’abord porté puis évacué du terrain en fauteuil roulant. Le jeu reprend, mais beaucoup d’interrogations planent sur l’action passée et sur la gravité de la blessure.

Seulement quelques minutes après, l’ensemble de la salle se lève. À travers la foule, Paul Pierce sort du couloir pour rejoindre son banc en trottinant. Il file demander son changement. Sans aucune gêne apparente, The Truth relance son équipe avec deux trois points de suite pour passer à +4. Rebond, provocation de fautes, fadeaway, lancers francs ainsi qu’une grosse défense sur Kobe permettent à Paul Pierce de mener son équipe à la victoire sur le score de 98-88. La star finit à 22 points dont 10 après sa blessure.

Après le match, Pierce explique :

« Une fois derrière, j’ai essayé de me tenir debout et en mettant mon poids sur l’articulation, eu l’impression que cela allait. Je devais aider le club. Il fallait que je revienne ».

Une histoire qui pourrait être tirée d’un film

La (triste) vérité

La vrai version fut dévoilée 11 ans plus tard par le joueur lui-même. Il déclare en juin 2019 :

« I just had to go to a bathroom. » C’est-à-dire littéralement : « J’avais juste besoin d’aller aux toilettes ».

ESPN

Les problèmes d’intestins de la légende des Celtics ont donc créé un mythe sur ce qu’il s’était passé dans le vestiaire. La réponse à la question : « Qu’est-ce qui aurait pu remettre le joueur sur pieds ? » était tout simplement une petite vidange.

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.