LeBron “King” James est-il encore le Roi de la NBA ?

Posted on
Illustration par Jeff

Depuis combien d’années répondons-nous à cette question automatiquement ? Qu’importe la façon dont elle est d’ailleurs posée, la réponse était toujours la même. “C’est qui le meilleur ?” LeBron. Le King. James. Le meilleur, le plus intelligent, le plus athlétique, celui qui a dominé la NBA des années durant. Cela faisait longtemps que le règne de King James n’était plus remis en question. Sauf que depuis la saison dernière, les débats s’enflamment, et le règne du Chosen One commence à être remis en cause… Alors qui ? Qui pourrait bien détrôner le Roi, et pourquoi ?

Contexte

La saison dernière donc, LeBron “King” James arrive à Los Angeles, dans les strass et les paillettes de la vie Hollywoodienne, bien éloignée de la vie plus calme et discrète de Cleveland. Des jeunes prometteurs et un Roi qui sort d’une campagne de playoffs absolument incroyable réunis dans l’une des franchises les plus historiques de la NBA, quels sont les risques ? 

Vous y avez assisté comme nous, pas besoin de vous refaire le film de la saison 2018-2019 des Lakers. Un fiasco quasi total, un LeBron qui commence à ressentir le poids de l’âge et subit une rare blessure, pas de playoffs, bref. La saison du King est un “échec” tout relatif, compte tenu de ses moyennes statistiques, mais un échec tout de même. 

crédits photo : Getty Images

Pendant ce temps, un certain Grec commence à prendre les rênes de la ligue en finissant MVP de la saison régulière, et Kawhi Leonard nous sort une campagne de playoffs hallucinante et troublante, le voyant finir MVP des Finales, grâce à un jeu ressemblant de plus en plus à celui d’un certain Michael Jordan. Tant de raisons qui ont fait s’interroger les observateurs de la NBA : LeBron est-il toujours l’indiscutable numéro 1 ? 


Mais alors, qui pour prétendre au trône ? 

De nombreux concurrents semblent se battre pour la place de numéro 1, tant à l’Est qu’à l’Ouest. En laissant le cas LeBron (que nous analyserons juste après) de côté, qui sont les réels prétendants au trône ultime ? 

Kawhi Leonard

Commençons par celui qui a aujourd’hui le plus de hype, ce qui semble normal au vu des événements des derniers mois. Kawhi Leonard est pour beaucoup le meilleur joueur au monde actuellement, et il est vrai que son cas présente de nombreux arguments. Pour commencer, le côté All Around du garçon n’est plus à prouver. Déjà 2 fois Défenseur de l’année, Kawhi est sans doute le meilleur dans ce domaine parmi nos prétendants. Interceptions, un physique de beast, intelligence de placement et de jeu, le Fun Guy combine tous les éléments qu’avait à une certaine époque un dénommé Scottie Pippen. 

Mais le côté défensif de Kawhi n’est même pas le plus flippant. Le bonhomme a tellement progressé sur son côté offensif, qu’il fait maintenant partie des tous meilleurs “tueurs” au monde. L’impression de n’avoir aucune émotion, et pourtant quoi qu’il arrive, si Kawhi veut marquer, il marquera. Jeu à mi-distance, à 3 points, en finition, Kawhi peut tout faire. Et alors que sa distribution était un point faible avant, il a même progressé sur ce domaine et tourne à 5,4 assists en ce début de saison. Ajoutez à cela son côté clutch qu’on a bien vu lors des derniers playoffs et vous obtenez une machine, infernale à jouer des deux côtés, et capable de crucifier n’importe qui dans le money time. Solide dossier, peut-être le plus solide aujourd’hui. Les seuls vrais aspects négatifs seraient le load management dont il fait toujours l’objet et l’absence de trophée de MVP de saison régulière à son actif. 

crédits photo : Yahoo!sports

Kevin Durant

Changeons de dossier, passons à l’éternel numéro 2, celui qui a toujours été dans l’ombre du King, aujourd’hui malheureusement blessé. Kevin Durant aurait été le vrai prétendant si sa carrière n’était pas mise en pause suite à sa grave blessure au tendon d’Achille. KD coche toutes les cases : meilleur scoreur de la ligue, MVP 2014, 2 fois MVP des Finales, probablement le joueur le plus clutch de la ligue, et une impression de domination qui n’est jamais partie depuis son arrivée dans la ligue en 2007. L’interrogation reste entière sur le niveau qu’il affichera à son retour de blessure, mais au vu du niveau du bonhomme et de son jeu, qui ne se repose pas entièrement sur l’aspect athlétique, il y a de fortes chances de le revoir martyriser toutes les défenses dès la saison prochaine. En tout cas, espérons le. 

crédits photo : Nick Turchiaro, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Giannis Antetokounmpo

Mais alors, qui pour compléter ce duo de prétendants ? La liste est longue, Curry pourrait y prétendre malgré sa blessure, AD aussi, dans une certaine mesure. Mais prenons le cas du MVP en titre, Monsieur Giannis Antetokounmpo. Soyons honnêtes, si le talent et la domination du Greek Freak ne font aucun doute et que sa marge de progression est encore folle, son dossier semble clairement moins parlant que celui des deux Aliens que sont KD et Kawhi. Malgré tout, Giannis règne déjà sur la conférence Est, et est MVP en titre, à seulement 24 ans. C’est son seul réel avantage sur les deux autres, qui sont déjà dans leur prime. Giannis peut encore monter plus haut, devenir plus fort. Alors seulement, il pourra prétendre au trône de la ligue. 

crédits photo : Getty Images

Verdict : alors LeBron, où te situer ? 

Kawhi Leonard, Kevin Durant en forme, et Giannis dans une moindre mesure. Tous peuvent aujourd’hui prétendre à la place de Roi… Sauf que ce serait enterrer LeBron beaucoup trop vite. 16 ans que le type domine, reste au plus haut niveau, est impérial en playoffs, et il se ferait détrôné aussi facilement ? 

Alors oui, le débat existe vraiment aujourd’hui. LeBron est bien plus vieux que les joueurs cités ci-dessus, ses qualités athlétiques sont moins dominantes qu’au temps des Heatles, sa dernière saison était décevante collectivement. Mais il suffit de jeter un œil à son début de saison pour se rendre compte que King James en a encore sous le capot. Pour la première fois depuis presque 10 ans, LeBron a eu un vrai long été pour se reposer et préparer cette saison. Plus meneur de jeu qu’à son habitude, LeBron est le leader actuel de la ligue en passes décisives, en plus de scorer dans ses moyennes, alors qu’un garçon comme Anthony Davis joue avec lui. 

crédits photo : CBS Sports

Bastien de TrashTalk le disait très bien dans l’émission Triple Double de Yahoo : un LeBron James en forme et au maximum de ses capacités reste le meilleur du monde. LeBron a toujours eu cette capacité de contrôler le jeu à son rythme, de scorer quand il le voulait, de passer à un coéquipier ouvert dans n’importe quelle situation et d’être excessivement clutch. Cela fait des années qu’on le dit, LeBron James est le joueur le plus “valuable” de la ligue. Personne aujourd’hui n’a plus d’expérience que lui, personne ne comprend mieux le jeu. 

La saison est encore longue, tout peut arriver, et c’est lors des playoffs qu’un jugement pourra être vraiment effectué. Mais au train où vont les choses, et au vu des résultats des Lakers pour le moment, une chose est sûre : LeBron n’est pas prêt de laisser son trône, pour le moment. Le Roi est encore là, vive le Roi.

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.