Calendrier de l’Avent : Kobe gâche la fête des Celtics

Posted on
Illustration par Arnaud

Pour ce mois de décembre, All Around – NBA vous propose son propre calendrier de l’Avent ! Du 1er au 24 décembre, des articles en rapport direct avec Noël et la NBA ! Bien sûr, nous parlerons des Christmas Day Games mais aussi d’autres choses… On vous laisse le découvrir tout au long du mois !

Et oui, encore Kobe, pour ce 11e jour de notre calendrier. Faut dire qu’en deux décennies de carrière, il en a connu le bougre, des Christmas Day Games. Aujourd’hui, on va se concentrer plus particulièrement sur ce match de Noël 2008, un classique puisqu’il s’agit d’un affrontement entre les deux plus grandes franchises de l’histoire, éternelles rivales. Boston contre Los Angeles, Celtics contre Lakers, champion contre vice-champion. Ah oui, parce qu’il y a un sacré contexte derrière cette “simple” rencontre de saison régulière. Allez, penchons-nous dessus.

Un peu de contexte

Juin 2008, fin des playoffs, l’affiche des Finales est alléchante. Elle est même historique, puisqu’elle voit s’opposer Celtics et Lakers pour la première fois depuis… 1987. À l’époque, un certain Magic était reparti avec le trophée de MVP des Finales. C’est donc le renouveau de cette rivalité historique qui prend place pour ces Finales 2008, avec en plus du beau monde sur le parquet. Ce ne sont pas Magic, Kareem et Larry, mais c’est tout de même solide : Kobe et Pau pour les Lakers, contre Rayray, Paulo et Keke pour les C’s.

Les C’s sur le chemin du titre suprême
Credits to NBA.com

Malheureusement pour le Black Mamba et sa clique, les Verts vont s’avérer trop forts et vont remporter les Finals 4-2, avec un joli blowout pour le Game 6 : 131-92. C’est donc avec un certain sentiment revanchard que les Purple and Gold vont accueillir Pierce and co lors de ce Christmas Day Game.

Un élément de ce contexte si particulier est à ne pas omettre : si les deux équipes ont à ce moment un très bon bilan (27-2 pour les C’s et 23-5 pour les Lakers), c’est bien l’escouade verte qui est alors sur une série de 19 victoires d’affilée, la plus longue de l’histoire de la franchise. Donc sur ce match, les Lakers peuvent prendre une petite revanche tout en arrêtant l’énorme série de victoires de leurs ennemis de toujours…?

Place au match

Les titulaires pour les Lakers : Kobe Bryant, Pau Gasol, Andrew Bynum, Derek Fisher et Luke Walton (oui oui, le même qui est actuellement sur le banc des… Kings.) À la baguette, l’unique et grand Phil Jackson.

Du côté des Celtics : Ray Allen, Paul Pierce et Kevin Garnett pour le Big Three, accompagnés de Rajon Rondo et Kendrick Perkins, et Doc Rivers pour coacher tout ça.

Ah ça, la rivalité Lakers-Celtics voyait encore récemment des beaux joueurs passer.
Credits : NBA.com

On vous la fait courte : impeccable copie collective des Lakers, qui mettent un stop à la série de 19 victoires des Celtics grâce à une victoire 92-83. Kobe est très bon, avec 27 points, 9 rebonds et 5 passes à 56%, et Pau le seconde parfaitement en y allant aussi de sa vingtaine de points. En face, Pierce et KG font leurs matchs (20 points 10 rebonds pour le premier, 22 points et 9 rebonds pour le Big Ticket) mais le banc des C’s n’inscrit que 13 points à 30%.

Cerise sur la dinde de Noël, cette victoire est la 1000ème en tant que coach pour Phil Jackson ! Une belle victoire pour les Lakers, un Kobe qui prend sa petite revanche en attendant de battre ces mêmes Celtics en Finals en 2010, pas mal pour le Mamba, lui qui n’est pourtant pas un grand performeur les jours de Noël.

Les précédentes cases du calendrier de l’Avent :

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.