5 majeur All-Time Team Picks #16 : Milwaukee Bucks

Posted on
Illustration par Jeff

À quoi ressembleraient les équipes all-time des franchises NBA si on ne gardait que les joueurs draftés là-bas ? Seizième article des 5 majeurs All-Time Team Pick avec les Milwaukee Bucks.

Meneur de Jeu : Stephon Marbury (quatrième choix de la draft 1996)

Stephon Marbury débarque en NBA en 1996. Le meneur fait partie des joueurs sélectionnés la même année que lui qui représentaient le streetball. Marbury ne jouera jamais avec les Bucks, puisqu’il est échangé dès le soir de sa draft contre Ray Allen aux Wolves. Surnommé Starbury, il va finalement avoir une carrière assez décevante vu son talent. Seulement 2 fois All-Star et 2 fois All-NBA avec les Nets et les Suns, il va devenir par la suite une véritable star en Chine. Il termine sa carrière NBA avec 19 points et 7 assists de moyenne.

Mention(s) : Scott Skiles

Arrière : Sidney Moncrief (cinquième choix de la draft 1979)

Sidney Moncrief est une légende des Bucks. L’arrière est resté dans le Wisconsin. Même si les Bucks n’ont pas gagné de titre, avec Moncrief ils avaient une équipe solide dans les années 80. Sid est un des meilleurs arrières défensifs de l’histoire. Il a d’ailleurs été récompensé pour ça puisqu’il va récupérer les deux premiers DPOY de l’histoire en 1983 et 1984. En plus de ses qualités défensives, il est aussi un scoreur et un playmaker honnête. Il termine sa carrière avec 5 participations au All-Star Game, 5 nominations dans une All-NBA Team et 5 autres dans une All-Defensive Team. En 2019, Sid rentre au Hall-of-Fame, une récompense méritée pour sa belle carrière.

Mention(s) : Michael Redd

Ailier : Julius Erving (douzième choix de la draft 1972)

Julius Erving ou Dr J comme il est surnommé, est un des joueurs les plus marquants de l’histoire. Son jeu a inspiré de nombreux joueurs comme un certain Michael Jordan. Drafté en 1972 par les Bucks, il joue déjà depuis une saison en ABA. Dans la ligue rivale, il va y devenir une légende avec 2 titres et une domination totale en 5 ans. Il débarque en NBA en 1976 à Philadelphie. Aux Sixers, il va continuer à dominer et gagne un nouveau titre en 1983. Bref, Dr J, c’est 5 saisons en ABA, 11 en NBA, 16 fois All-Star, 3 titres, Hall-of-Famer et surtout, une coupe afro légendaire et des dunks incroyables.

Mentions : Glenn Robinson, Alex English, Marques Johnson, Bob Dandridge

Ailier-fort : Dirk Nowitzki (neuvième choix de la draft 1998)

Dirk Nowitzki n’a lui aussi jamais joué aux Bucks. Comme Marbury, il se retrouve dans un trade dès le soir de sa draft. Dirk arrive donc à Dallas où il va y rester toute sa carrière. Une fidélité à sa franchise rare, surtout qu’il y joue 21 saisons ! Aucun joueur n’a joué plus longtemps que lui dans une même franchise. Mais Dirk, c’est bien plus qu’une fidélité incroyable aux Mavericks. C’est probablement le meilleur européen de l’histoire, mais aussi un joueur qui a su révolutionner son poste. MVP en 2007, il doit attendre 2011 pour gagner son unique titre, mais un superbe titre, considéré comme un des plus beaux de ces 10-15 dernières années. Bref, Dirk a marqué à jamais la NBA et son signature shoot est repris et devrait continuer à être repris par les joueurs actuels.

Mention(s) : Vin Baker

Pivot : Kareem Abdul-Jabbar (premier choix de la draft 1969)

Grâce à une victoire à pile ou face, les Bucks se retrouvent avec le first pick de la draft 1969. Ils décident donc de sélectionner un pivot du nom de Lew Alcindor. Il se renomme Kareem Abdul-Jabbar deux ans plus tard. Bref, les Bucks ne vont pas regretter leur choix, puisque KAJ leur fait gagner le seul titre de leur histoire. Il ne reste que 6 saisons aux Bucks et part ensuite aux Lakers. Avec les Angelinos, il va gagner 5 autres titres. KAJ est aujourd’hui considéré comme un des 3 meilleurs joueurs de l’histoire. Il a un des plus grands palmarès de l’histoire (19 fois All-Star, 15 fois All-NBA, ROY, 6 fois MVP,…) et est en plus le meilleur marqueur de l’histoire avec presque 40 000 points. Cela fait de lui le meilleur pivot de l’histoire. Mais, c’est aussi un homme très engagé qui aura mené de nombreux combats hors des terrains.

Mention(s) : Swen Nater (cliquez sur nom pour en savoir plus sur ce bon joueur à la vie (et au style !) bien remplie !)

Sixième Homme : Giannis Antetokounmpo (quinzième choix de la draft 2013)

Le Greek Freak n’a peut-être disputé que 7 saisons en NBA, mais il a déjà un palmarès individuel monstrueux. MIP en 2017, il a su continuer à progresser pour être MVP en 2019 et en 2020. En plus de cela, il a récupéré le DPOY en 2020 et devient donc le troisième joueur de l’histoire à réaliser le doublé DPOY-MVP lors de la même saison. Giannis est encore jeune et a déjà marqué la NBA. Il ne lui manque plus que des performances marquantes en playoffs, mais il a encore le temps pour y parvenir.

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.